samedi 21 octobre 2017

Le sale petit secret du catastrophisme

Article original de Ugo Bardi, publié le 1er Octobre 2017 sur le site CassandraLegacy
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr








Repens-toi pêcheur
La fin est proche
Le printemps arrive
Il y a des bonshommes de neige, prophètes de malheur.
Tu prends certainement du plaisir à attendre les jonquilles.


Si vous êtes un lecteur de ce blog, vous vous êtes peut-être demandé quel plaisir il y a à écrire chaque jour sur les catastrophes à venir : le Peak Oil, le changement climatique brutal, les méga effondrements financiers, etc. Pourquoi voudrait-on participer à cela ? N’est-ce pas beaucoup de stress ?

Des devoirs à la maison

Article original de James Howard Kunstler, publié le 29 Septembre 2017 sur le site kunstler.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr


Résultats de recherche d'images pour « Okefenokee swamp »

Le pauvre vieux Karl Marx, torturé par ses furoncles et ses fantômes, avait raison sur une chose : l’histoire se répète, d’abord comme une tragédie, puis comme une farce. Ainsi, on peut évoquer l’Empire romain et maintenant les États-Unis d’Amérique. Rome a dû rendre les armes face au temps et à l’entropie. Notre méthode à nous consiste à conduire une gigantesque voiture clownesque vers les égouts.

vendredi 20 octobre 2017

Traductions

L'objectif de cette page est de donner accès à une information internationale à ceux qui ne comprennent pas l'anglais. La langue est une barrière pour certains et il est du devoir de ceux qui le peuvent de proposer le point de vue des autres peuples pour que tous, nous puissions nous comprendre sans l'intermédiaire des filtres de nos médias. Les citoyens américains ont un point de vue, les allemands aussi ainsi que les russes ou les ivoiriens. Entendre leur vision du monde, c'est élargir la notre et c'est le meilleur moyen de ne pas se faire manipuler par la peur et par la haine.

Vous ne changerez jamais les choses en combattant ce qui existe déjà.
Pour changer les choses, construisez un nouveau modèle qui rendra l'ancien obsolète.
Richard Buckminster Fuller (1895-1983)

Traductions 2014 - 2016 des auteurs les plus traduits

Surprise ! Les règles vont changer… mais pas à votre avantage

Article original de Charles Hugh Smith, publié le 30 septembre 2017 sur le site Charles Hugh Smith 
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

Résultats de recherche d'images pour « État totalitaire UE »

Ces réparations de fortunes finissent par paralyser les mécanismes nécessaires pour réellement résoudre les sources systémiques de la crise. Nous pouvons ajouter une troisième certitude aux deux standards (décès et impôts) : les règles vont soudainement changer lorsqu’une crise financière va frapper. Pourquoi est-ce une certitude ? La réponse est complexe, car elle s’appuie sur la nature humaine, la politique et la structure des sociétés / économies régies par les États centralisés (gouvernements). L’impératif principal de l’État : étendre son contrôle

mercredi 18 octobre 2017

L’indépendance catalane : pourquoi le collectivisme déteste autant que les gens lui échappent

Article original de Brandon Smith, publié le 4 octobre 2017 sur le site alt-market.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr



J’ai auparavant écrit plusieurs fois au sujet du conflit singulier au cœur de la plupart des crises et des catastrophes humaines, un conflit qui sabote les efforts humains et ralentit la pensée critique. Ce conflit provient non seulement de l’interaction sociale, mais aussi de la psyché de l’individu moyen. C’est une contradiction inhérente à l’expérience humaine qui, parfois, peut nourrir d’excellents accomplissements, mais entraîne généralement une grande tragédie. Je parle évidemment du conflit entre notre besoin inné d’autodétermination par rapport à notre désir inné de transmettre nos responsabilités à une communauté à travers un effort de groupe – la souveraineté contre le collectivisme.

mardi 17 octobre 2017

Pilonnons-les

Article original de James Howard Kunstler, publié le 6 Octobre 2017 sur le site kunstler.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr


https://chartcons.com/wp-content/uploads/cheshire-2.png
La guerre, les enfants,
Ce n’est qu’à portée de tir
Ce n’est qu’à portée de tir
– Gimme Shelter / The Rolling Stones

En souriant comme le Chat du Cheshire d’« Alice au Pays des merveilles », le Golem d’Or de la Grandeur prononçait cet interlude de fin d’automne : « le calme avant la tempête ». Hmmmm. Voilà un message bien cryptique. C’était moins d’une semaine après avoir « cassé » verbalement le secrétaire d’État Rex Tillerson pour avoir « perdu son temps » en essayant d’atteindre diplomatiquement « Little Rocket Man … » [le président de la Corée du Nord, NdT] auquel Rex a riposté, traitant le président de « crétin ».

lundi 16 octobre 2017

Pourquoi les prix du pétrole ne peuvent pas rebondir très haut. Attendez-vous à la déflation à la place

Article original de Gail Tverberg, publié le 6 Septembre 2017 sur le site ourfiniteworld
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

Les économistes nous ont donné un modèle pour anticiper la façon dont les prix et les quantités de marchandises sont censés interagir.

Figure 1. De Wikipédia : Le prix P d’un produit est déterminé par un équilibre entre la production à chaque prix (offre S) et les désirs de ceux qui ont un pouvoir d’achat à chaque prix (demande D). Le schéma montre un changement positif de la demande de D1 à D2, ce qui entraîne une augmentation du prix (P) et de la quantité vendue (Q) du produit.
Malheureusement, ce modèle est très insuffisant. Il peut fonctionner un moment, mais il finit par être dépassé. S’il y a trop peu de produits, des prix plus élevés et des substitutions sont censés résoudre le problème. S’il y en a trop, les prix devraient chuter, ce qui fait que les producteurs ayant les prix de production les plus élevés seront écartés.


Ce modèle ne fonctionne pas avec le pétrole. Si les prix baissent, comme ils l’ont fait depuis la mi-2014, les entreprises ne disparaissent pas. Elles essaient souvent de pomper plus. Le plan consiste à essayer de compenser les prix insuffisants en augmentant le volume d’extraction. Bien sûr, cela ne résout pas le problème. L’hypothèse cachée est, bien sûr, que les prix du pétrole augmenteront à nouveau. Lorsque cela se produira, on s’attend à ce que les entreprises pétrolières puissent obtenir des bénéfices adéquats. On espère que le système pourra continuer comme par le passé, peut-être avec un volume d’extraction de pétrole plus faible, mais avec des prix plus élevés du pétrole.

Je doute que ce soit ce qui va se passer réellement. Permettez-moi d’expliquer certaines des questions en jeu.